skip to Main Content

Mobilisation pour l’accès à la Justice : mercredi 7 février 2018 à 12h30

Il y a un mois, le SAD partageait sur son site un constat que l’ASM défend également : Le SAD avec de nombreuses autres associations, a introduit un recours devant la Cour constitutionnelle contre la réforme de l’aide juridique de deuxième ligne, entrée en vigueur le 1er septembre 2016.
En effet, la pauvreté augmente et pourtant l’accès à la justice – qui est un droit fondamental permettant de garantir tous les autres – est rendu de plus en plus difficile en raison de barrières financières injustes et injustifiées. Le nombre de documents à apporter pour pouvoir bénéficier de l’aide juridique a également fortement augmenté. Le travail « administratif » des avocats a considérablement augmenté également, sans que cela ne suive, bien entendu, au niveau de leur indemnisation.

ASM-SAD Accès à la justice
Back To Top