skip to Main Content

La justice manque cruellement de moyens et de personnel : voici les conséquences concrètes à Namur

Bien que la situation varie en Belgique, le manque d’effectifs de certaines juridictions a un impact direct sur le/la citoyen.ne : « Quand on fait une demande de copie de dossier répressif, le personnel est en sous-effectif et ne sait pas la faire, donc on est obligé, en tant qu’avocat, de pallier cette problématique-là et de venir nous-mêmes scanner les dossiers au greffe », explique Cédric Bernes, avocat. Il rajoute d’ailleurs que ces honoraires d’avocat sont bien souvent facturés aux clients.

ASM-La justice manque de moyens-RTL
Back To Top