skip to Main Content

Hongrie : le juge qui ne voulait pas se taire

Le devoir/droit d’indignation des juges, lorsque les intérêts de la justice et de la démocratie sont en péril, est enfin consacré par la CEDH (arrêt Baka contre Hongrie (2016)) qui consacre la liberté d’expression des magistrats notamment au motif suivant : « Il appartient à chaque juge de promouvoir et préserver l’indépendance judiciaire ».
Retour sur les faits qui ont donné lieu à cette décision.

ASM-Cour européenne des droits de l'homme
Back To Top