skip to Main Content

Pologne. Décision de la Cour de Justice de l’Union européenne

Alors que la plus haute juridiction constitutionnelle polonaise a récemment remis en question le principe de primauté du droit européen, la Cour de Justice de l’Union européenne a récemment condamné la Pologne à une astreinte journalière d’un million d’euros.

Voir l’article ici

Ce n’est pas en prison qu’un violeur va changer

Alors que le monde politique a récemment décidé d’augmenter les peines pour les auteurs de viols, Monsieur Jean-François Funck, juge au tribunal d’application des peines de Bruxelles, rappelle que de longues peines de prison sont inutiles ; si on veut éviter les récidives, il faut privilégier la libération conditionnelle avec un suivi thérapeutique… qui malheureusement coûte plus cher que l’alourdissement des peines.

Voir l’article ici

Prison et Covid, la double peine.

Alors que notre société tente essentiellement de limiter les dégâts socio-économiques que l’actuelle crise sanitaire a engendrés, Thierry Marchandise exprime son opinion relative aux oubliés de la société et du monde politique : les détenus. Le monde carcéral et les humains qui le composent n’intéressent guère la société. Et pourtant…La crise sanitaire n’a fait qu’accentuer des blessures préexistantes et raviver une conception erronée de l’incarcération : « celui qui a fait un séjour utile en prison, pourra en sortir meilleur qu’il n’est entré », encore faudrait-il se soucier davantage du collectif plutôt que de son électorat.

L’article sur le site de La Libre

Mini-prisons : le projet de Koen Geens se précise

Alors que la démission récente de Damien Vandermeersch et Joëlle Rozie marque la rupture entre le souhait des politiques d’un « tout-à-la-prison » et celui d’experts qui proposent des alternatives probantes, le Ministre de la justice a proposé en juillet 2018, la création de « maisons de transition ».
Il les présente comme des « mini-prisons qui doivent faciliter la réinsertion ». Ces maisons de détention de petites tailles laisseront une liberté accrue aux résidents pour faciliter leur trajet de réinsertion.
Pour l’instant, le projet n’a pas encore abouti mais un appel à candidatures a été ouvert par le ministre.
Plusieurs associations militent pour une évolution du rôle de la prison et du monde de la détention en général.
Nous citerons notamment : l’ASBL « Les maisons » ou encore l’Observatoire International des Prisons (OIP-Belgique) qui encourage le politique à « initier une réflexion plus vaste axée non plus sur une attitude réactive, mais sur une approche globale, intégrée et proactive, nourrie d’orientations qui combineraient court, moyen et long terme » (conclusion de l’OIP reprise d’un rapport du CPT- Comité européen pour la Prévention de la Torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants).
Affaire à suivre de très près.

Plus d’infos sur le site Rtbf 

ASM-Congés-pénitentaires

Conserver les congés pénitentiaires est indispensable

Les tragiques événements de Liège ont relancé le débat sur les congés pénitentiaires et la politique de réinsertion des détenus. Une carte blanche d’Avocats.be rappelle l’importance capitale de ce type de mesures pour assurer un reclassement effectif et réduire la récidive.​ Elle souligne également la nécessité de repenser la politique pénitentiaire.

ASM-Congés-pénitentaires

Back To Top