skip to Main Content

Turquie : une avocate emprisonnée meurt après 238 jours de grève de la faim.

La Turquie a basculé dans un régime dictatorial depuis une tentative de coup d’Etat en juillet 2016. Une sévère purge a conduit à la destitution en une nuit de 4500 magistrats dont 500 croupissent aujourd’hui encore en prison. Avocats, journalistes et intellectuels ont aussi fait les frais de cette chasse aux sorcières, tandis que les arrestations arbitraires et la torture se multiplient.

Le cas de l’avocate Ebru Timtik est emblématique et tragique. Avocate spécialisée dans la défense de cas que l’on pourrait qualifier pudiquement de sensibles, elle avait entamé une grève de la faim en protestation à sa condamnation à 13 ans de prison pour appartenance à une organisation terroriste. Elle s’est éteinte à la suite d’une grève de 238 jours, alors que les autorités turques n’ont jamais accepté sa demande de libération, malgré son état de santé.

L’article complet sur le site de La Libre

Back To Top